Le numéro 5 est disponible !

Vous ne l’attendiez plus, mais le voilà, le numéro 5 est disponible !

Voilà un an que la petite équipe d’enQuêtes œuvre à sa mesure à contrebalancer un discours dominant qu’elle estime injuste et délirant. Il nous a semblé assez naturel de revenir vers notre point de départ et de tenter, modestement, un bilan de la période écoulée. Quelles conséquences, ce Covid et les mesures qui ont suivi ? Quel bilan des décisions et des mesures dites sanitaires ?

Comme pour notre précédent numéro : les sources sont accessibles via les liens dans le PDF, les articles de ce numéro ‘papier’ n’étant pas publiés individuellement sur le blog.

N’hésitez pas à laisser questions et commentaires, nous n’enregistrons pas vos adresses email.

Bonne lecture !

Numéro spécial vaccination Covid des enfants

Retrouvez ici la dernière version mise à jour de notre numéro spécial vaccination Covid des enfants, ainsi que les réponses à quelques unes de vos questions.

Le numéro du mois de Juillet est consacré à la vaccination Covid des enfants. Les articles de ce numéro n’apparaissent pas séparément comme articles sur le blog d’enQuêtes. Si vous souhaitez accéder aux sources de chaque article, il faut donc le faire depuis la version électronique du document PDF, ci-après.

Suite à des retours de lecteurs que nous remercions chaleureusement pour leur lecture attentive, nous apportons quelques précisions et corrections. Au besoin, nous procèderons à des mises à jour au fil de l’eau dans cet article, n’hésitez donc pas à nous interpeler sur nos contenus.

Liens mis à jour

Nous avons mis à jour les liens obsolètes ou erronés ci-dessous sur la version électronique du PDF.

Listes des associations militantes

Dans la liste des associations donnée en page 3, nous ajoutons ici :

  • L’association Verity France, fondée par des parents dont les enfants sont décédés peu de temps après leurs injections Covid.

Accés à la base du VAERS pour retrouver les effets indésirables sur les enfants

Le lien que nous donnons dans l’encadré rose en page 3 manque de précision. Voilà quelques informations plus détaillées pour retrouver nos chiffres, qui concernent les déclarations d’effets indésirables aux USA. Notons que nous relayons ces chiffres parce qu’ils sont transparents et facilement accessibles, contrairement à ceux d’autres pays – dont la France, particulièrement opaque.

Pour commencer, il faut aller sur https://wonder.cdc.gov/controller/datarequest/D8.

Après avoir dument lu et accepté le « disclaimer« , cliquer sur le bouton « VAERS Data Search« . Notons que ce message d’avertissement est intéressant à lire, mais à prendre, lui aussi, avec recul. Il rappelle en effet qu’une déclaration d’effet indésirable postérieure à un vaccin n’établit pas le lien de cause à effet. C’est une réalité. Cependant il faut aussi rappeler qu’on estime que seuls 1 à 10% des effets indésirables sont déclarés, et que l’ampleur prise par ces chiffres finit par avoir une signification statistique, surtout si on les compare à ceux d’autres vaccins par exemple.

Poursuivons… Une fois sur la page, vous pouvez sélectionner les données qui vous intéressent et leur mode de présentation. Voici comment retrouver les données que nous mentionnons dans notre rubrique.

  • Choisir de regrouper les résultats par catégorie d’évènement et fabriquant :
  • Sélectionner ensuite le type de maladie visée : COVID-19.
  • Puis restreindre les résultats sur les moins de 18 ans (pour sélectionner plusieurs catégories, presser la touche « SHIFT / MAJUSCULE » en cliquant sur les lignes concernées).
  • Enfin, descendre au bas de la page, aucune autre option n’est à modifier, et cliquer sur « send ». Attention, la recherche peut prendre un peu de temps, c’est normal, patientez jusqu’à la présentation des résultats.

Et voilà les résultats de cette requête relancée le 6 août 2022 :

La discussion a commencé… poursuivons !

Il vous reste des questions ? Vous avez engagé le débat autour de vous et rencontré des objections qui vous semblent valides ? N’hésitez pas à nous en faire part.
Nous ne stockons pas les adresses email demandées dans le champs « commentaires », et nous ne vérifions pas leur validité (vous pouvez mettre n’importe quoi !).

enQuêtes, le numéro#4 est sorti !

Le numéro 4 d’enQuêtes est disponible, vous pouvez librement le télécharger et le diffuser autour de vous.

Edito du numéro 4

Guerre de l’information : où sont les journalistes ?

Guerre du Covid, guerre en Ukraine, la guerre, la guerre, la guerre ! Ces mots scandés à l’unisson qui terrifient les peuples et affaiblissent les esprits. Mais pourquoi ne parle-t-on pas de la plus importante des guerres, celle qui rase tout sur son passage, celle qui anéantit à la fois les corps et les esprits, la plus dangereuse de toutes parce qu’on ne la voit pas: la guerre de l’information ?
On nous dit qu’il y a de la propagande en Russie, et c’est certainement vrai, mais chez nous que doit-on penser de nos médias subventionnés qui hurlent tous en choeur ce qu’on leur impose de dire sans jamais se révolter ?

Où sont les journalistes d’antan, ces journalistes d’investigation qui menaient de vraies enquêtes de terrain parfois au péril de leur vie, pas de ceux qui derrière un ordinateur ou sur un plateau de télévision se contentent d’écrire ou de dire ce qu’on leur dicte? Alors messieurs les journalistes que devra-t-on retenir de vous ? Votre médiocrité, votre peur, votre asservissement ou peut être un peu tout à la fois ? Mais si vous ne vous réveillez pas, si vous continuez à cautionner ces discours délétères, voire criminels, vous aurez à assumer vos actes, votre lâcheté et votre complaisance.

Un jour la vérité éclatera, elle a déjà commencé à se frayer un chemin, et quand les effets indésirables des vaccins qui explosent de partout, à peine contenus par votre propagande qui s’essouffle, quand les enfants que vous conduisez à la vaccination sans même savoir ce vers quoi vous les amenez, quand ces victimes vous jugeront pour non-assistance à personne en danger, pourrez-vous encore vous regarder dans la glace ? Parce qu’à ce moment-là il sera bien trop tard pour invoquer des excuses, il sera trop tard pour échapper au verdict !
Alors levez-vous, faites votre travail, divulguez la vérité ! Recouvrez l’honneur perdu de votre profession !

Aujourd’hui ce sont de simples citoyens comme nous ou quelques médias indépendants qui osent faire ce travail pour que les gens puissent sortir de ce discours unique; la liberté ne pourra se reconquérir qu’au prix d’une information étayée, débattue et fouillée.

Alors à vos plumes !

Equinoxe

enQuêtes, le numéro#3 est sorti !

Le numéro 3 d’enQuêtes est disponible, vous pouvez librement le télécharger et le diffuser autour de vous.

Durant deux ans, les médias, le gouvernement, le monde entier n’ont eu de cesse de braquer le projecteur sur la crise sanitaire. Deux ans d’instillation de la peur, de la maladie et de la mort. A peine extraits de cette « crise » et aussi pour faire diversion quand les grands sujets autour de la vaccination commencent à sortir au grand jour, la crise ukrainienne tombe à point nommé pour changer de prisme. Lorsque la bourse commence à montrer des marques de défiance vis à vis des labos, souvent signe avant-coureur de procès à venir, lorsque la multitude des effets indésirables de cette vaccination de masse commence à apparaître au grand jour malgré les efforts renouvelés du monde médical pour ne pas ou peu remonter l’information, ne serait-il pas opportun pour nos élites de détourner l’attention des populations vers de nouveaux sujets ? La guerre en Ukraine, qui reste une tragédie pour les populations, a tôt fait de réaliser la transition.

Le Covid, c’est terminé, enfin pour le moment, changement de programme !
Mais attention, en prenant bien soin de vous servir un discours toujours anxiogène afin que vous ne sortiez jamais de votre torpeur.

Il est tellement plus facile de mettre sous le tapis tous les dégâts générés par la gestion de la crise Covid: psychologie de notre jeunesse anéantie, enfants traumatisés, individus blessés, voire pire, décédés suite aux injections, économie laminée, pauvreté en hausse vertigineuse, mais bien sûr de cela on ne parle pas.

En attendant dans ce numéro, nous ne voulons pas laisser les questions embarrassantes passer sous le tapis et nous ne lâchons pas l’actualité sanitaire. Comptez sur nous pour apporter un éclairage alternatif étayé sur la guerre en Ukraine dans les semaines à venir.

Bonne lecture à tous !