enQuêtes, le numéro#4 est sorti !

Le numéro 4 d’enQuêtes est disponible, vous pouvez librement le télécharger et le diffuser autour de vous.

Edito du numéro 4

Guerre de l’information : où sont les journalistes ?

Guerre du Covid, guerre en Ukraine, la guerre, la guerre, la guerre ! Ces mots scandés à l’unisson qui terrifient les peuples et affaiblissent les esprits. Mais pourquoi ne parle-t-on pas de la plus importante des guerres, celle qui rase tout sur son passage, celle qui anéantit à la fois les corps et les esprits, la plus dangereuse de toutes parce qu’on ne la voit pas: la guerre de l’information ?
On nous dit qu’il y a de la propagande en Russie, et c’est certainement vrai, mais chez nous que doit-on penser de nos médias subventionnés qui hurlent tous en choeur ce qu’on leur impose de dire sans jamais se révolter ?

Où sont les journalistes d’antan, ces journalistes d’investigation qui menaient de vraies enquêtes de terrain parfois au péril de leur vie, pas de ceux qui derrière un ordinateur ou sur un plateau de télévision se contentent d’écrire ou de dire ce qu’on leur dicte? Alors messieurs les journalistes que devra-t-on retenir de vous ? Votre médiocrité, votre peur, votre asservissement ou peut être un peu tout à la fois ? Mais si vous ne vous réveillez pas, si vous continuez à cautionner ces discours délétères, voire criminels, vous aurez à assumer vos actes, votre lâcheté et votre complaisance.

Un jour la vérité éclatera, elle a déjà commencé à se frayer un chemin, et quand les effets indésirables des vaccins qui explosent de partout, à peine contenus par votre propagande qui s’essouffle, quand les enfants que vous conduisez à la vaccination sans même savoir ce vers quoi vous les amenez, quand ces victimes vous jugeront pour non-assistance à personne en danger, pourrez-vous encore vous regarder dans la glace ? Parce qu’à ce moment-là il sera bien trop tard pour invoquer des excuses, il sera trop tard pour échapper au verdict !
Alors levez-vous, faites votre travail, divulguez la vérité ! Recouvrez l’honneur perdu de votre profession !

Aujourd’hui ce sont de simples citoyens comme nous ou quelques médias indépendants qui osent faire ce travail pour que les gens puissent sortir de ce discours unique; la liberté ne pourra se reconquérir qu’au prix d’une information étayée, débattue et fouillée.

Alors à vos plumes !

Equinoxe

5 réflexions sur « enQuêtes, le numéro#4 est sorti ! »

  1. « Mesdames et messieurs les journalistes » …parce que malheureusement, les « journalistes » femmes ne sont pas plus critiques que les hommes

    J’aime

    1. Tout à fait d’accord, beaucoup de journalistes femmes collabo aussi. Mais là on dit « Messieurs les journalistes » pour faire toujours passer les crasses sur le dos des hommes…

      J’aime

  2. Bravo pour votre journal de qualité, vous devriez faire un article ou une enquête sur un phénomène mis en avant puissamment dans nos « sociétés » actuellement: le wokisme et l’idéologie LGBT+ etc… et son agenda, lié aussi à Netflix, des conséquences énormes sur la société, les identités, la reproduction, la construction familiale,…bref, c’est un mouvement qui déstructure totalement que ce soit les individus ou les sociétés, le tout pour des masses plus malléables car paumées dans leur identités…lien aussi avec les enfants et leur construction, que leur apprend t on dans les écoles…le tout sous couvert d' »ouverture » et de « tolérance et de liberté »…Merci

    J’aime

    1. Merci pour votre commentaire ! Effectivement le woke, ses débordements, l’idéologie sous-jacente : des sujets que nous n’avons pas encore explorés, et que nous pourrions creuser à l’avenir…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :