Les médecines alternatives : prévention et traitement du Covid – et plus si affinités

Et si on parlait médecines alternatives (nommées il n’y a pas si longtemps « médecines douces ») ? A juste titre, les plantes et autres méthodes naturelles attirent de plus en plus de gens, devant les résultats mitigés de l’allopathie, la médecine dominante, et ses fréquents effets secondaires.

Le discours exclusif de ses représentants les plus illustres est de plus en plus dogmatique, et depuis le début de l’ère covidienne, les médecins qui tiennent un discours différent, même avec beaucoup de compétences et de prudence scientifique, sont diabolisés par les pseudo-experts des plateaux TV, ayant de toute évidence d’autres motivations que la santé des gens. Ainsi, développer une autonomie maximale en matière de santé, avec l’aide de tout ce que la nature peut nous offrir, est un des défis majeurs de notre époque.

Illustration de Kristine : Caducée s'épanouissant en feuilles d'artemisia

En effet, il existe beaucoup de remèdes naturels qui ont fait leurs preuves face au Covid. D’autres peuvent amener une aide précieuse pour, au minimum, limiter les dégâts dus aux injections expérimentales appelées à tort « vaccins ».

Puisque ces dégâts peuvent souvent se manifester à retardement, nous aurons besoin de plus de recul pour établir un bilan précis de l’efficacité de ces méthodes, qui cependant ont déjà montré des résultats très prometteurs.

A l’heure où le narratif officiel en France ne parle (presque) plus que de l’Ukraine, avec un air de « vie d’avant » retrouvée, ne nous leurrons pas: il y a fort à parier, surtout avec la réélection d’Emmanuel Macron (qui a déjà évoqué des rappels ultérieurs réguliers) que cette accalmie ne soit que temporaire, et que le narratif de la peur du Covid reprendra à court ou moyen terme, avec sa cohorte de mesures liberticides et pseudo-sanitaires qui l’accompagnent, avec plus ou moins d’ampleur en fonction des décisions des fameux cabinets de conseils (cf. à ce propos l’article « ces éminences grises qui nos dirigent »).

Les traitements préventifs et curatifs

Face à cela, il est important de connaître et faire connaître autour de nous les nombreux traitements possibles que la nature nous offre, que ce soit face aux divers variants du Covid, à la grippe (qui a curieusement fait son retour dans les statistiques officielles après deux ans d’absence, et dont les symptômes sont proches de certaines formes de Covid) ou autres affections virales de la sphère ORL et pulmonaire.

Outre le protocole classique désormais très connu de supplémentation en zinc, vitamine C et D, utilisé en prévention ainsi qu’en traitement (ou en complément de traitement antiviral pour un Covid plus sévère et/ou sur une personne immunodéprimée), voici une liste non exhaustive de différentes options de traitements naturels efficaces, pour la plupart assez économiques:

  • l’Artemisia Annua ou armoise chinoise, très largement utilisée à Madagascar et autres pays africains, mais aussi en Chine notamment.  (Voir fiche détaillée en fin d’article).
  • Les huiles essentielles antivirales: Eucalyptus (radiata pour l’ORL et globulus si l’affection est pulmonaire), Ravinsara, Origan compact, Laurier noble, Cajeput… Voir par exemple à ce sujet cette vidéo du Dr Willem ou cette étude sur le Cajeput: 
  • l’Argile verte, ultra-ventilée de préférence, en interne (voir cette vidéo du Dr Jade Allègre)
  • L’extrait de Sureau noir, antiviral classique, effectif sur le Covid.
  • Les graines de Nigelle (ou Cumin noir), voir à ce sujet l’article suivant.
  • Le CBD, sous forme d’huile (un principe actif non psychotrope du Chanvre), comme l’indique par exemple une étude de mars 2021 de l’université de Chicago. Voir à ce propos l’article suivant (en anglais). Il a également, entre autres vertus, un pouvoir antioxydant intéressant (voir ce qui suit).

Traitement post-vaccinal

Pour ce qui est de limiter les effets secondaires des « vaccins », il faudra agir sur deux tableaux: favoriser l’évacuation des substances toxiques de l’organisme, notamment du sang, et contrecarrer l’oxydation due aux injections, qui tendent à faire baisser les taux de Glutathion, un antioxydant endogène (c’est à dire produit par l’organisme). Il est possible de se supplémenter directement en Glutathion, mais il semble à l’usage qu’il est plus efficace d’utiliser des plantes/suppléments qui stimulent sa production par l’organisme.

Pour la détoxication :

  • l’argile verte est, là aussi, recommandée, pour ses pouvoirs d’adsorption, ainsi que la Zéolithe, autre adsorbant minéral permettant l’évacuation de nombreux éléments toxiques de l’organisme, y compris poisons et métaux lourds.
  • le Dioxyde de chlore (à ne surtout pas confondre avec le chlore tout court), désintoxicant et remède multi-fonctions. Voir cette vidéo de l’Alliance humaine qui en explique la fabrication et le dosage:. Il y a aussi des ateliers proposés par RéinfoCovid pour apprendre avec quelqu’un en chair et en os.

Pour contrecarrer l’oxydation: extrait de Chardon-marie (aussi précieux pour la détox, de par son action sur le foie), tisane d’aiguilles de Pin, N-Acétyl-Cystéine (un acide aminé)… entre autres, ainsi que, conjointement et comme toujours (conseil valable pour tous d’une façon générale), une alimentation variée, à dominante crue, riche en antioxydants naturels, en particulier les petits fruits rouges, les légumes crus, les pommes, le chocolat noir (cru de préférence), le citron (jus et zeste), les cœurs d’artichaut, les graines germées en tous genres, petits trésors de micro-nutriments.

Comme disait Hippocrate dans son célèbre serment: « que votre aliment soit votre première médecine ». Un changement d’alimentation, des diètes voire des jeûnes peuvent à eux seuls prévenir voire guérir de nombreuses maladies. Rappelons également que le repos (sommeil et méditation) ainsi que l’exercice physique sont également des atouts majeurs en vue d’une bonne santé générale. Mais attention au sport très intensif pour les personnes vaccinées.

Sur ces sujets de la désintox des vaccins, voir entre autres cet article et la vidéo de l’Alliance Humaine déjà citée plus haut concernant le Dioxyde de Chlore.

Dans de prochains articles à venir, nous aborderons une par une toutes ces options naturelles et leur bon usage de façon détaillée. 

En voici déjà une.

L’Artemisia Annua, ou Armoise chinoise

Plante du genre Artemisia (les armoises), et de la famille des astéracées, elle est connue depuis longtemps en Chine, notamment comme antipaludéen mais aussi contre les cancers hormono-dépendants et d’autres formes de SRAS, et plus récemment contre le Covid. 

Elle est facile à cultiver. Elle est maintenant très répandue en Afrique comme antipaludéen, et utilisée avec succès contre le Covid, en particulier à Madagascar.

Elle contient un principe actif majeur, l’artemisinine, dont l’action a des similitudes avec l’hydroxychloroquine (également un anti-paludéen), dont l’effet est optimisé par d’autres molécules contenues dans la plante (qui est donc préférable à la molécule isolée synthétisée). Non reconnue en France pour quelque usage médical que ce soit (comme beaucoup de plantes jugées trop efficaces par Big Pharma); on peut néanmoins la trouver dans certaines boutiques ou sur internet.

La posologie de la plante sèche est d’une dizaine de grammes de feuilles par jour dans un litre d’eau, à boire si possible en plusieurs fois tout au long de la journée. Continuer quelques jours après disparition des symptômes. Il existe aussi des extraits, se référer dans ce cas aux dosages recommandés par le fabricant (qui peuvent varier selon les marques en fonction de la concentration du produit).

Pour plus d’infos, voici deux articles sur medicalxpress.com (en anglais) et jeuneafrique.com, et ce site francophone dédié exclusivement à cette plante: maison-artemisia.org

Pour ceux qui souhaiteraient en faire pousser, il y a le site de Kokopelli qui propose des bonnes semences à un bon rapport qualité-prix: kokopelli-semences.fr/, et ceux qui seraient intéressés par l’achat de plante séchée de qualité biologique, on peut recommander le site de Greenweez.

Nous précisons que nous n’avons aucun intérêt commercial en lien avec ces boutiques, que nous suggérons à titre purement informatif. 

Prenez-soin de vous.

François

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :