Petite méthode pour apporter une réponse aux sceptiques

Arguments pour échanger avec une personne acceptant la politique sanitaire actuelle.

Vous avez tous connu, dans des échanges avec vos proches, vos amis ou votre voisin, le moment où l’on vous donne des arguments du type annonce publicitaire : « tous protégés, tous vaccinés » ou « on peut discuter de tout sauf des chiffres »… arguments vous incitant à rentrer dans la norme édictée par nos dirigeants.

Vous avez tous probablement eu ce grand moment de solitude d’avoir envie de leur faire la démonstration que les slogans publicitaires, c’est bien pour vendre des machines à laver mais pas pour parler de santé.

Voici donc un petit condensé d’arguments à leur opposer.

Affirmation numéro 1: Le vaccin te protège et protège les autres !

Arguments : Un vaccin doit protéger contre une maladie généralement dangereuse pour l’homme et ensuite protéger les autres. Aujourd’hui il est prouvé que le vaccin ne protège pas durablement contre la maladie et n’empêche pas la transmission.

Affirmation numéro 2 : Mais le vaccin te protège quelques mois !

Arguments : c’est vrai, quelques mois, mais la protection est faible et décroît rapidement. Tu devras donc te revacciner régulièrement. Tu connais, toi, un vaccin qui implique de se vacciner tous les 5 mois, sans savoir combien de doses il te faudra, ni les conséquences sur ta santé vu qu’il est en phase expérimentale ? 

Affirmation numéro 3 : Mais ça protège des formes graves !

Arguments : Oui, pour les personnes très âgées ou qui ont des comorbidités, c’est possible. Mais pour la majorité de la population qui fait une forme banale et qui n’ira donc jamais en réanimation, à ton avis, à quoi ça sert ? 

Affirmation numéro 4 : C’est un acte citoyen !

Arguments : Alors ça ne protège pas et ça permet la transmission. Par contre, ça te donne le droit d’avoir le passe et du coup tu peux contaminer tout le monde puisque tu es vacciné et que tu ne te testes pas. C’est ça, ta définition de la citoyenneté ?

Affirmation numéro 5 : Nos gouvernants ne peuvent pas nous vouloir du mal quand même ?

Arguments : Et bien c’est là toute la question ! Puisque le vaccin ne fonctionne pas mais qu’on met un point d’honneur à contraindre tout le monde, ça interroge… D’autant que, par exemple, pour la grippe tous les ans, on change de vaccin, on l’adapte. Là, c’est toujours le vaccin d’origine qui est proposé ! Pourquoi ne l’a-t-on pas adapté alors que le virus a muté de nombreuses fois ? C’est peut-être pour nous contrôler ? 

Affirmation numéro 6 : T’es complotiste en fait !

Arguments : Ecoute, si tu as une réponse à toutes ces incohérences, je prends ! Mais il va falloir, avant cela, que tu m’expliques : pourquoi ? Pourquoi, pendant cette crise, alors qu’il y avait apparemment tant de morts, on a mis tous les budgets pour contrôler les gens dans tous les lieux de loisirs par des policiers et on a fermé des milliers de lits d’hôpitaux ? Pourquoi on a freiné et refusé de financer des traitements prometteurs et sûrs ? Et que dire de l’argent gaspillé pour recruter des vigiles à l’entrée des hôpitaux ? Cet argent aurait pu être destiné aux hôpitaux et aux scientifiques pour tenter de se battre contre le virus et non contre la population… 

A bon entendeur salut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :